En avril, n’hésitez pas à quitter la ville !

En avril, n’hésitez pas à quitter la ville !

A Lyon, on vous le dit, il y a toujours quelque chose à faire !

Des festivals et des activités de rue, des concerts et des sorties au musée, ou encore des visites et des ballades dans votre quartier préféré de la ville, que ce soit la Croix-Rousse ou Saint-Jean. Mais avec ces températures quasi-estivales et ce soleil d’avril peu timide, on a aussi envie d’aller se mettre un peu au vert, et pourquoi pas, de préférer les fairways dégagés aux rues piétonnes très fréquentées ! Alors pour les passionnés de golf et de plein air,  que vous soyez un joueur de haut niveau ou un amateur ne faisant pas encore la différence entre un sandwedge et un birdie, voici quelques raisons de plus de venir visiter Lyon et ses environs.

Joueur souhaitant réserver un green-fee ou joueur confirmé à la recherche de cours de perfectionnement ? Golfeur occasionnel pour le plaisir ou golfeur débutant ayant besoin d’un stage d’initiation ?
Ici, juste à côté de Lyon, il y en a pour tous les profils. A quelques kilomètres à peine de la Presqu’Île, à une vingtaine de minutes du centre ville, de nombreux clubs de golf, publics pour certains et privés pour d’autres, n’attendent que vous !

Et en plus, selon le golf où vous vous rendez, vous découvrez l’une ou l’autre des facettes de la région lyonnaise.

D’abord, les Dombes. Au nord de Lyon, découpés dans cette nature de marais et de bocages, trois clubs retiendront votre attention. Le Golf du Gouverneur, qui offre le choix entre deux 18 trous différents d’un niveau de difficulté relativement élevé, et dans un cadre exceptionnel ! Le Golf de Mionnay et son superbe club house, avec un parcours assez exigent, fait comme la région des Dombes, tout en verdure et en plans d’eau, impitoyables pour les coups de fer imprécis… Et le Golf du Clou, situé juste après Villars les Dombes, qui propose un parcours accessible mais stimulant, dans un club à l’ambiance sympathique et familiale.

Le Golf du Beaujolais vous offrira quand à lui des panoramas de vallons et de coteaux, de lignes de vignes et de maisons en pierres dorées, parfaitement typiques du pays beaujolais. Un décor superbe pour aller améliorer son swing sur ce 18 trous ouvert à tous les types de golfeurs, avec de l’espace de jeu, des greens vastes, mais aussi quelques obstacles…
En essayant de prévoir la visite des nombreuses caves avoisinantes pour après le parcours de préférence, où vous dégusterez avec admiration et modération les crus du Beaujolais, encore un peu méconnus du grand public.

Dans la plaine de l’Est lyonnais, vers l’aérodrome de Bron, le Golf de Chassieu et son immense zone de practice ont repris la pleine saison depuis peu. Le parcours est moins luxuriant, mais vous n’êtes qu’à un quart d’heure du centre ville !

Enfin, car on ne peut pas tous les citer, vous pourrez découvrir aussi le Golf de la Tour de Salvagny, placé dans les collines de l’Ouest de Lyon. Un par 72 aux greens bien protégés mais qui laisse place au plaisir pour tous types de golfeur !

Après l’effort, le réconfort… Une fois votre green-fee acheté, pourquoi ne pas se laisser tenter par une réservation dans le restaurant de ces golfs-ci ? Les grenouilles des Dombes du Golf du Clou sont fameuses ! Mais si la ville vous manque après avoir rendu votre carte, venez donc consulter celle d’une des excellentes tables qu’offre la ville de Lyon ! Petit bouchon lyonnais, brasserie ou maison étoilée, vous avez encore plus de choix que pour les parcours de golf !

Bon jeu à tous !