Paul Bocuse, Lyon et ses Brasseries !

Paul Bocuse, Lyon et ses Brasseries !

Comment parler de Lyon sans parler de gastronomie, et comment parler de gastronomie lyonnaise sans parler de Paul Bocuse !

Figure exceptionnelle, M. Paul, comme s’autorisent parfois à le nommer affectueusement les lyonnais, a toujours eu à cœur d’explorer les mœurs culinaires du monde et leurs évolutions. Mais l’accès à sa cuisine gastronomique restait, il y a quelques années, réservé uniquement à certaines bourses.

Heureusement pour nous, à l’issue de sa rencontre avec Jean Fleury, il y a quelques années, il s’est lancé dans l’ouverture de brasseries au quatre coins de la ville, où l’on peut déjeuner rapidement autour d’un plat du jour et d’un verre de vin.

Nous vous proposons, au-delà des cartes et des menus de découvrir cette belle histoire !

En 1994, la Brasserie Le NORD prend place en plein cœur de la Presqu’île. Le NORD propose dans son décor de bois foncé et de cuivre, une cuisine traditionnelle et des spécialités lyonnaises aux doux noms de saucisson chaud pistaché en brioche, foie gras de canard maison cuit en terrine, rôtisserie et délicieux tartares.

Cuisine familiale, atmosphère détendue, prix abordable : avec Le NORD, le Concept des Brasseries Bocuse est né ! Car c’est bien d’un concept dont il s’agit puisque le Nord n’est que la première née d’une série.

Ainsi, plutôt que de créer en 1995 un 2ème NORD et flairant l’influence de la cuisine méditerranéenne, Paul Bocuse et Jean Fleury ouvrent un an plus tard, la Brasserie Le SUD. Toujours en Presqu’île, à l’angle de la Place Antonin Poncet et des Berges du Rhône, la plus méridionale des brasseries propose une cuisine du Soleil aux saveurs méditerranéennes et orientales. Il suffit, au SUD, de quelques notes d’épices et d’un rayon de soleil pour entendre l’appel de la Provence et de la Grande bleue. Orienté plein sud, la terrasse face aux fontaines, est un avant goût des vacances.

Alors bien sûr, après LE NORD et LE SUD, à l’été 1997, le groupe met cap à l’EST dans le superbe cadre de l’ancienne gare historique des Brotteaux, classé monuments historiques. Ce lieu exceptionnel, abandonné des voyageurs, nourrit l’idée du concept de la “Cuisine des Voyages”.

L’EST offre un cadre et une terrasse agréable dont l’animation principale demeure le train électrique parcourant le restaurant. Dans les assiettes, de grands classiques avec une salade César, des escargots  de Bourgogne au beurre persillé ou un foie de veau poêlé à lyonnaise, sans manquer le baba au rhum grande tradition.

Vous avez compris le principe… et pourtant, la 4ème brasserie à voir le jour n’est pas L’OUEST mais l’ARGENSON en 2002. Dans un écrin de verdure, sur la terre de champions du ballon rond et de laboratoires de recherche, dans le quartier de Gerland, trône ARGENSON et sa « cuisine bourgeoise ». Maison d’allure bourgeoise, chaleureuse avec un mobilier tout en nuances boisées, ARGENSON et son incroyable luminosité, offre une halte gourmande pour une clientèle d’affaires la semaine, familiale les week-ends…

Et il faut donc attendre 2003 pour atteindre le dernier point cardinal et la 5ème brasserie du groupe. Un bâtiment résolument contemporain où se mêlent bois et métal brossé, prend place en bord de Saône, dans le quartier de Vaise en pleine expansion.

L’OUEST propose une cuisine des Iles et du monde, préparé sous vos yeux dans un espace entièrement ouvert sur la salle avec sa superbe et vaste terrasse l’été, pour déguster les Nems de gambas à la menthe fraîche, les Accras de morue antillais, le Filet de daurade royale rôtie aux parfums créoles…

Retrouvez l’ensemble des infos sur http://www.nordsudbrasseries.com/

Dès son ouverture au printemps 2011, la résidence Dock Ouest, située à 2 pas de la brasserie de L’OUEST proposera des conditions très avantageuses packagées pour vous permettre de découvrir les établissements du Groupe Bocuse.