Pour le 8 décembre, il ne faut pas attendre !

Pour le 8 décembre, il ne faut pas attendre !

Vous avez tous déjà entendu parler de la désormais très célèbre Fête des Lumières qui se tient autour du 8 décembre, lorsque le calendrier le permet, dans la ville de Lyon et ses alentours. Un moment magique, fait de créations artistiques, de rassemblements urbains et de célébrations populaires et religieuses.

Et si vous souhaitez y assister ou y participer, c’est le moment de vous organiser ! En effet, la ville étant prise d’assaut pour l’événement, il vaut mieux s’y prendre un peu à l’avance pour préparer son séjour, réserver son hôtel et identifier les manifestations auxquelles on veut assister et les restaurants dans lesquels on aimera s’arrêter après une bonne journée de visites et de découvertes !

Mais avant de parler organisation, parlons un peu d’histoire, plus particulièrement de l’histoire de ce 8 décembre.

Comment cette date s’est-elle inscrite pour toujours  dans l’agenda des Lyonnais ?

Au milieu du XVIIème siècle, la Ville de Lyon se place sous la protection de la Vierge Marie alors que la peste ravage le sud de la France ; les notables lyonnais, magistrats, et autres commerçants promirent à Marie de lui rendre hommage chaque année si l’épidémie cessait. Ainsi, depuis cette fin d’année 1643, un cortège solennel, au départ de la Cathédrale Saint Jean, se rend à la Basilique de Fourvière pour célébrer le jour de consécration à la Vierge et lui rendre hommage par des cierges et des écus d’or ; c’est ce que l’on appelle le Vœu des Echevins.

Et ce jour se tient alors le 8 septembre !

En effet, ce n’est qu’en 1852, que la date que nous connaissons aujourd’hui prend ses racines dans l’histoire lyonnaise. Une statue de Sainte Marie a été commandée au sculpteur Joseph-Hugues Fabisch, mais celle-ci n’étant pas prête, la cérémonie ne peut avoir lieu. Une assemblée de laïcs et l’archevêché décident alors de repousser la date au 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception.

Depuis cette année 1852, la tradition s’est poursuivie le 8 décembre, et les familles lyonnaises allument ce soir-là des dizaines et des dizaines de lumignons à leurs fenêtres, petites bougies cannelées placées dans des verres.

Et depuis quelques années, le 8 décembre est devenu un élément incontournable du folklore lyonnais, et ce sont des centaines de milliers de touristes et visiteurs qui affluent dans le centre ville chaque année.

L’ambiance est magique, avec toutes ces petites lumières vacillantes sur chaque façade, dans chaque rue. Tout le monde se retrouve dans la rue pour célébrer, non plus Marie uniquement, mais la joie d’être ensemble, la beauté de la ville, et aussi la chance d’avoir encore une fête populaire digne de ce nom !

Avec plus de 4,5 millions de visiteurs en quelques jours, la Fête des Lumières revêt aujourd’hui un rayonnement international.

Chaque année, ce sont des artistes et des créateurs renommés du monde entier qui demandent à participer à la fête, qui se proposent pour habiller de leurs créations lumineuses tel bâtiment ou tel quartier de la ville.

Alors si vous êtes de passage dans la région autour du 8 décembre, de cette année ou d’une autre à venir, ne manquez pas de venir faire un tour dans notre belle ville, et de prendre le temps d’y séjourner, d’y bien vivre et bien manger ; et là seulement, vous pourrez dire que vous savez ce que c’est que d’être Lyonnais !