Un visionnaire entre Lyon et Rome

Un visionnaire entre Lyon et Rome

EXPOSITION LOUIS CRETEY, AU MUSEE DES BEAUX ARTS DE LYON.
Jusqu’au 24 janvier 2011.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour découvrir l’exposition consacrée au peintre lyonnais du XVIIè siècle,  Louis Cretey  au musée des Beaux Arts de Lyon !

Mais sans doute voulez-vous savoir qui est  Louis Cretey ?

Louis Cretey est né à Lyon vers 1635 . Dans sa jeunesse, il effectue un long séjour en Italie comme beaucoup de peintres de cette époque afin de perfectionner sa technique.
A Rome où il séjourne quelques années, il est reconnu et protégé par de grands collectionneurs et mécènes. De retour à Lyon, sa notoriété s’accroît au fil du temps. Son style est très personnel, classique mais ne se rattachant pas à une école particulière. Il a une manière très spéciale d’éclairer violemment certains personnages et d’en laisser d’autres dans l’ombre. Certains éléments semblent d’ailleurs  venir d’un univers mystérieux et étrange comme on peut le voir dans le tableau »la Scène antique » .

Ce qui en fait un personnage d’exception à l’échelle de Lyon, c’est qu’il est l’auteur de la décoration du réfectoire de l’abbaye bénédictine de St Pierre, actuel musée des Beaux Arts de Lyon, ainsi que de celle de l’ancien Palais de Justice de Lyon dit Palais de Roanne. Outre cela, il peint principalement des scènes mythologiques et bibliques,  surtout des grands formats, dans un style violent et doux à la fois qui ne s’inscrit pas du tout dans le courant de l’époque beaucoup plus précieux.

En 1702, il retourne à Rome et meurt quelques temps après sans que l’on connaisse le lieu de son décès.

Après être tombée dans l’oubli au XIXè et XXè siècle, c’est grâce à la véritable enquête policière à laquelle s’est livrée Aude Henry-Gobet, commissaire de l’exposition, que son œuvre et son parcours sont aujourd’hui mise à jour, révélant un précurseur de l’art moderne.

Depuis le début de l’exposition, beaucoup d’authentification de toiles sont demandées et la côte de l’artiste monte. Une toile de Cretey voit maintenant son prix augmenter de 10 à 20%.

Profitez de ces derniers jours d’exposition pour découvrir ce peintre original et au style si différent de son époque. Un catalogue raisonné de l’exposition sous la direction de Pierre Rosenberg et Aude Henry-Gobet, édité aux éditions Somogy, est également en vente à la boutique du musée.

Informations pratiques :
Le musée est ouvert tous les jours sauf mardi et jours fériés de 10h à 18h, vendredi de 10h30 à 18h.