Lyon, ville de berges et de ponts !

Lyon, ville de berges et de ponts !

Vous êtes de passage à Lyon et êtes à la recherche de l’endroit parfait pour profiter de la douceur du printemps et d’un rayon de soleil de fin de journée ? Vous y habitez et avez envie d’un peu de changement et de rencontres ? En promenade, pour boire un verre ou aller dîner au restaurant, lorsque vous êtes à Lyon, vous pouvez commencer par chercher les cours d’eau ! Ensuite vous trouverez ce que vous cherchez…

Vous ne pouvez pas les rater lorsque vous visitez Lyon, en touriste à l’hôtel ou en habitué des lieux à la maison ! C’est une particularité de la ville de Lyon, qui ne se retrouve nulle part ailleurs en France, que d’être traversée par deux cours d’eau ! Le Rhône, fleuve tumultueux et autrefois réputé indomptable, et la Saône, douce rivière placide, se font la cour en centre ville, pour finalement se rejoindre au delà du quartier de la Mulatière.

La Mulatière est située à la pointe de la Presqu’Île, celle-ci étant précisément dessinée par l’hydrographie du site de Lyon : la Saône à l’ouest du centre ville et le Rhône à l’est.

La présence de ces deux cours d’eau donne à la ville une ambiance toute particulière, puisque celle-ci bénéficie en son centre de très grands espaces dégagés que forment les lits du Rhône et de la Saône, entrecoupés de ci de là par de nombreux ponts, tantôt majestueux et monumentaux, tantôt modernes et discrets.

Mais laissons donc de côté les ponts, et parlons des berges !

D’abord, les berges du Rhône ; autrefois laissées à un abandon relatif, celles-ci sont maintenant un haut lieu des sorties urbaines, une fois les beaux jours venus ; de vastes pelouses, des aires de jeux pour enfants, des terrains de sport (piste de footing, terrains de volley, skatepark), et une piste cyclable courant au travers de toute la ville le long du fleuve. L’endroit idéal pour sortir s’aérer un peu à la sortie d’une journée de travail, pour faire du sport entre amis ou pour aller flâner le week-end.
Les berges du Rhône sont aussi le lieu de stationnement de nombreuses péniches. Vieux rafiots à l’odeur de fond de cale ou embarcations modernes et pimpantes, il y en a pour tous les goûts. Lorsque ces péniches ne sont pas des résidences privées, comme on peut en voir en bord de Seine à Paris, ce sont des bars, des restaurants ou des boîtes de nuit, et parfois les trois !
On y est souvent bien installé, lorsque l’on y trouve de la place, car on profite de la fraîcheur des berges et l’on bénéficie d’une vue imprenable sur le centre ville, particulièrement remarquable la nuit, et surtout depuis ces points de vue privilégiés.

Fraîchement réhabilités en espaces publics de loisirs, les quais de Rhône sont très fréquentés d’avril à octobre, tant que les températures permettent de profiter de ces espaces.

Les berges de Saône quant à elle sont un peu moins courues que celles du Rhône, car beaucoup plus étroites et bien moins aménagées. Elles ont cependant le charme des vieux quais pavés, et de ces bancs solitaires où l’on aime s’asseoir pour voir décliner le soleil derrière Fourvière ; ancien bas-ports, elles en ont gardé quelques vestiges, embarcadères abandonnés et bites d’amarrage servant aujourd’hui de siège à quelques pêcheurs du dimanche. Elles y ont gagné le calme et la tranquillité qui font le bonheur des promeneurs, des touristes et des riverains.

La réhabilitation de ces berges fait toutefois partie de l’agenda de la Ville de Lyon et il est ainsi prévu, comme ce fut fait pour le Rhône, d’en aménager les espaces en lieux de vie urbaine, et ce jusqu’au nord de la ville, dans le quartier de Vaise.
A venir donc, de nouvelles berges à Lyon, où fleuriront les pique-nique, les balades et les rencontres.

On vous le redit, il fait si bon vivre à Lyon, que vous auriez tort de ne pas en profiter !